Comment perdre du poids du dos sans chirurgie

L’accumulation d’excès de graisse n’est pas la même pour tout le monde et est généralement causée par la génétique de chacun d’entre nous. La graisse peut s’accumuler dans différentes parties du corps. Parmi les plus courantes se trouvent le ventre, les hanches et les fesses. Cependant, la graisse accumulée sur le dos ne doit pas être sous-estimée.

Comment peut-on perdre cette partie du corps que l’on n’exerce habituellement pas et à laquelle on accorde souvent peu d’importance ?

Causes possibles de la graisse du dos

Les causes les plus courantes de graisse dorsale comprennent :

Génétique : la structure physique est héritée des gènes des parents. Ce facteur n’est donc pas modifiable même s’il est toujours possible de l’améliorer.

Mauvaise alimentation : une alimentation déséquilibrée, riche en graisses et en sucres, a une influence considérable sur le corps, le rendant gras et alourdi.

Déséquilibre hormonal : il existe quatre déséquilibres hormonaux possibles qui peuvent être liés à une tendance marquée à l’accumulation de graisse. Diminution des hormones thyroïdiennes, altération du rapport œstrogènes-androgènes, augmentation des niveaux de cortisol et augmentation des niveaux d’insuline.

Exercices pour affiner le dos

Si la cause est génétique, comme vous le savez, il sera presque impossible de trouver un remède. Mais il ne faut jamais abandonner. Il est important de garder l’esprit et le corps en bonne santé et qu’il y a toujours place à l’amélioration.

Même si par génétique vous avez tendance à grossir le dos, vous pouvez toujours prévenir et limiter l’accumulation de graisse sur le dos avec le sport et les exercices. Ces derniers sont importants pour réduire l’excès de graisse mais aussi pour sculpter les muscles et éviter les maux de dos gênants.

Alimentation adéquate

Il est toujours bon de consulter un nutritionniste avant de commencer un régime. Il ne faut pas prendre d’initiatives vues sur internet ou recommandées par des amis.

Une première étape, qui est bonne en toute situation, est de manger des repas sains et équilibrés.

Cependant, il est certain que l’élimination des sucres ajoutés permet certainement d’affiner la silhouette.

Réduire les produits laitiers et les aliments gras peut être une autre étape d’une alimentation adéquate en cas d’excès de graisse. En fait, bien qu’ils n’augmentent pas la glycémie, ils stimulent la libération d’insuline.

Équilibre hormonal

Dans le cas où la cause est un déséquilibre hormonal, la première étape est de consulter un médecin. Cependant, en cas d’augmentation du taux de cortisol, certaines précautions peuvent être prises.

Le cortisol, également appelé hormone du stress, est produit principalement dans les conditions de stress chronique. Généralement, ceux qui ont des niveaux élevés de cortisol ont tendance à accumuler de la graisse sur le dos et le ventre.

Dans certains cas, sans gravité, réviser son hygiène de vie peut faire baisser le taux de cortisol. Comme vu ci-dessus, une bonne nutrition est essentielle. Dans ce cas particulier, il est tout aussi important d’apprendre à gérer le stress.
L’activité physique, en plus de favoriser la perte de graisse en excès, est aussi un excellent remède contre le stress.

Quant à la nutrition, en plus des conseils donnés dans le paragraphe précédent, elle peut être d’une grande aide pour éviter la consommation de substances excitantes, café, thé et chocolat, surtout en fin d’après-midi et la soirée.

Si le stress est chronique, une supplémentation en magnésium peut être envisagée. En fait, dans les situations de stress, le besoin en magnésium augmente, il peut donc être conseillé de le reconstituer pendant un certain temps.

Conclusion

La première étape pour perdre du poids sans chirurgie est donc d’identifier la cause possible de l’accumulation de graisse sur le dos. Une fois identifié, il faudra réagir en conséquence en évaluant une amélioration du mode de vie, aussi bien en termes d’alimentation qu’en termes d’activité physique, ou dans ce dernier cas, apprendre à mieux gérer le stress.
N’oubliez pas qu’à la fois dans des situations de stress grave et si vous décidez d’opter pour un nouveau régime, il est nécessaire de consulter un spécialiste et de ne pas s’auto-guérir.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.