Conseils à suivre avant de procéder à une opération esthétique

Le recours à des intervention de ce type tend à se démocratiser et à être plus demandée avec le temps. Or, quelle que soit la procédure qui nous fait de l’œil, il s’agit d’un acte chirurgical non sans conséquence. Avant de se décider, il est donc important de suivre ces quelques recommandations.

Le rendez-vous chez l’anesthésiste

L’anesthésiste est toujours présent tout au long de l’opération.

L’intervention esthétique peut prendre une durée variée, de vingt minutes à deux heures ou plus, selon la nature et la procédure qui est effectuée. En général, le praticien va informer son patient de sa durée.

Pour garantir la réussite d’une intervention esthétique, il faut qu’elle se déroule sous les mains d’une équipe médicale compétente. Par conséquent, le travail se fera dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Le chirurgien est entouré de son équipe, et tout le monde est dans une salle équipée d’un matériel performant.

Être à jeun avant une opération

Dans le cas de subir une intervention qui demande une anesthésie générale, il vous sera demandé d’être à jeun au moins 6 heures avant l’opération. Quelque cliniques et hôpitaux sont d’accord avec la prise d’une boisson légèrement sucrée jusqu’à 2 heures avant l’intervention surtout après de prendre le conseil auprès de l’anesthésiste. Côté médicament, il faut éviter de prendre des anti-inflammatoires ou de l’aspirine. Pour les fumeurs, il est fortement recommandé de ne pas fumer la veille de l’intervention chirurgicale ainsi que le jour J. En effet, le tabac peut entraîner de nombreuses complications post-opératoires notamment dues à une mauvaise circulation sanguine.

Enfin, n’hésitez pas à prendre quelque chose qui pourrait vous détendre comme de la musique douce à écouter sur votre téléphone par exemple dans le but de vous relaxer avant d’entrer à la salle d’opérations pour votre intervention esthétique.

Le retour chez soi

En fonction du type d’anesthésie et de la chirurgie pratiquée, il est préférable de recevoir le soutien et l’aide surtout pendant les premiers jours après l’intervention. Parfois, il est naturel de sentir une légère dépression, un gonflement, des ecchymoses et parfois il sera difficile de regarder directement (chirurgie faciale). Les réactions dépressives surviennent souvent après une chirurgie esthétique (notamment le mini-lift).

Il est important d’éviter les personnes qui peuvent critiquer votre décision chirurgicale, même celles qui ne supportent pas votre apparence gonflée. Même si la tête ressemble à un ballon, ne doutez pas, faites confiance à votre chirurgien et n’ignorez jamais les raisons de votre décision.

Les suites opératoires

Elles peuvent être légères, soit par quelques fils ou des simples pansements, ou plus lourds comme pour le cas de plâtre, pansement compressif, ou autre. Mais en général, les patients se sentent très bien dans les deux cas et sentent qu’ils ont surmonté le point de changer.

Les cicatrices peuvent sembler un peut grave dans quelques cas, mais elles disparaîtront bientôt après une courte période de l’intervention. Au bout de 3 semaines, on va remarquer la différence : les bleus ont disparu, l’ecchymose a diminué, etc. Tout est devenu alors naturel en quelques mois.

Les soins quotidiens

Dans les premiers pas, il est important d’avoir un entretien avec le chirurgien une ou plusieurs fois pour retirer les sutures, les bandages, les plâtres ou les pansements.

Des soins complémentaires pourront avoir lieu selon la fonction de l’intervention de chirurgie esthétique mise en place. On cite comme exemple le drainage lymphatique. Aussi des séances de kinésithérapie, ou encore des massages manuels prodigués par des spécialistes du domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.