Qu’est-ce qu’un bon manager ? 5 points essentiels

Un bon manager au XXIème siècle; c’est difficile à recruter et encore plus difficile à conserver. Généralement, les managers sont issus du recrutement interne, mais de plus en plus souvent ils sont consultants externes.

Au cours des dernières années, la définition d’un bon gestionnaire a changé plusieurs fois et nous avons pu le constater avec les derniers articles publiés sur ce site. Mais à quels critères doit-il répondre aujourd’hui ? Réponses.

Comment exceller dans ce domaine ?

“Autorité, confiance et détermination”.

L’autorité n’est pas une compétence de manager, mais un attribut qui s’acquiert grâce aux qualités. La confiance en soi et en son équipe vient au fil du temps et des team building qui peuvent être orchestré et la détermination est également importante; mais ce dernier agrément est probablement valable dans toutes les professions.

Il faut savoir que l’implication des salariés dans le travail augmente en proportion directe des compétences du manager.

Les deux faits ont été étudiés et établis par l’Institut Gallup de Bruxelles. Leurs dernières études et sondages effectués en Europe ont mis en lumière qu’un “mauvais manager” est la première raison pour laquelle plus de 50% des personnes changent d’emploi. En effet, si la personne qui doit diriger (même une faible équipe) n’y est pas formée, plus de la moitié d’entre nous partent à la recherche d’un meilleur patron !

La deuxième raison est également saisissante. Il s’avère que le coût annuel d’une baisse de motivation des employés peut gravement entacher le chiffre d’affaires d’une entreprise. En 2020, rien qu’aux États-Unis, le total s’élève à plus de 450 milliards de dollars ! Ce nombre donne matière à réflexion. Et cela vous fait certainement réaliser que la réponse à la question du titre est très importante et cruciale du point de vue des organisations d’aujourd’hui. Alors comment être un bon manager ?

Un manager ne peut pas être parfait, mais il peut tendre à le devenir. Voici notre liste des caractéristiques les plus importantes d’un bon leader.

Caractéristiques d’un bon manager :

  1. Un bon patron est ouvert et communicatif

Un critère si trivial en premier lieu ? Oh oui ! En toute responsabilité. La plupart d’entre nous associent le fait d’être manager d’une équipe à l’autorité et à la formalité. On l’imagine toujours venir venir travailler en costard, s’exprimer correctement et être un modèle de toutes les vertus. Grossière erreur ! Un bon patron doit avant tout être un partenaire ouvert d’esprit et à qui on peut engager sa confiance. La communication est la base de toute relation, également entre le patron et l’employé. Un bon manager sait et comprend qu’il doit bien connaître ses associés et leur donner le confort de parler sur n’importe quel sujet, même non commercial. Un lieu de travail productif est un lieu où les gens se sentent en sécurité.

  1. Un bon manager est juste

Il n’y a rien de plus frustrant et dévalorisant que d’offrir sa satisfaction et son engagement en favorisant qu’une partie de l’équipe de travail. Un gestionnaire doit être impartial. Il doit traiter tout le monde sur un pied d’égalité, leur faire des exigences égales, et ainsi laisser briller ceux qui font le meilleur travail. Cela éveille la conscience que seul leur propre travail a un impact sur la façon dont l’entreprise va aller et où cela va les mener.

  1. Un bon manager n’a pas peur de demander

Les leaders d’équipes qui n’osent pas demander conseil aux autres font souvent mauvaise route. En effet, il existe réellement de nombreux managers qui sont prêts à commettre une erreur coûteuse au lieu d’admettre qu’ils ne savent pas comment résoudre un problème donné. Un manager qui a conscience de son travail ne cherche pas à le mettre en péril. Sa plus grande responsabilité est donc de partir constamment à la recherche de réponses aux questions qui le tourmentent.

  1. Un bon directeur admet son erreur

Ce troisième point est intimement lié au critère précédent. Cependant, il s’agit tout de même de deux caractéristiques complètement différentes. Chacun de nous commet des erreurs, surtout le manager. Travailler dans un tel poste implique de nombreuses décisions et là plupart ne sont pas prises à la légère. Ces décisions affectent souvent d’autres personnes, donc un vrai manager doit être capable d’admettre une erreur en les regardant droit dans les yeux, au lieu de prétendre que rien ne s’est passé.

  1. Un bon leader sait déléguer

Ce critère est surtout valable pour les jeunes managers qui aimeraient tout faire eux-mêmes. Ils veulent prouver à leurs patrons qu’ils ont pris la bonne décision en les promouvant ou en les embauchant. Ils assument de nombreuses tâches parce qu’ils sont convaincus qu’ils feront tout mieux que les autres. Malheureusement, ils sont souvent dans l’erreur. Un bon manager n’a pas besoin de prouver au monde entier que ce n’est pas un hasard s’ils ont obtenu ce poste. D’ailleurs une équipe de travail à du mal à faire confiance quand un manager veut être le numéro un de la boîte à tout prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.