Réussir à vendre un terrain à Bruxelles

Réussir à vendre un terrain à Bruxelles, les meilleurs conseils

Pour différentes raisons, vous envisagez de vendre une partie de votre propriété ou un terrain en entier. Il s’agit d’une décision importante. Plusieurs démarches doivent être effectuées pour réussir à céder rapidement son bien.

Pour ce faire, vous pouvez faire appel à des professionnels tels qu’un agent immobilier. Il vous est également possible de réaliser toutes les opérations nécessaires par vous-même. Dans ce guide, découvrez les étapes à suivre pour vendre un terrain à Bruxelles.

Consulter le plan local d’urbanisme

Toutes personnes qui veulent vendre un terrain à Bruxelles doivent nécessairement se rendre à la mairie dans laquelle se trouve le bien. Cette première phase consiste à vérifier le statut de votre terrain. À noter qu’il en existe deux types à savoir : un terrain constructible un terrain agricole.

Pour le premier, le prix dépendra de la zone géographique dans laquelle le bien se trouve, mais aussi du marché immobilier. Le second par contre se vendra pour une bouchée de pain.

Le seul moyen de le connaître est de consulter le plan local d’urbanisme (PLU) ou le plan d’occupation des sols (PLS). Cette démarche permettra aussi de savoir si le propriétaire a le droit de céder son bien ou non.

À défaut de ces deux documents dans votre commune, vous pouvez aussi vous référer à la carte communale ou au Règlement national d’urbanisme (RNU).

Délimiter le terrain à vendre

Cette étape permet de connaître avec précision la superficie réelle de la propriété. Pour ce faire, l’intervention d’un géomètre expert est requise. Il est le seul habilité à mesurer l’étendue d’un terrain. Il pourra faire le relevé de la surface en se basant sur les dispositions du PLU et du POS. Il procèdera par la suite au bornage du terrain.

estimer la valeur de votre terrain

Si le bien en question est indépendant. Rien ne vous oblige à le borner. Toutefois, pour des raisons d’ordre pratique, il est fortement recommandé de le faire.

Au cas où le bien est entouré de propriétés privées, le géomètre devra définir les limites de la propriété. Pour cela, il doit requérir : auprès des voisins leurs titres de propriété respectifs leurs propos les plans annexés à l’acte de vente.

À l’issue de cette opération, ce professionnel devra établir un PV pour chaque voisin. Ce document doit être signé par les intéressés. Puis le géomètre procédera au bornage.

Faire estimer la valeur de votre terrain

Il s’agit d’une étape cruciale étant donné que c’est à partir du prix qu’il sera possible de trouver rapidement ou non un acquéreur. S’il est trop élevé, il risquerait de dissuader des acheteurs potentiels.

Pour avoir un juste prix, il faut prendre en compte plusieurs caractéristiques du terrain. Il en est ainsi notamment :

  • de sa superficie de la facilité de raccordement aux réseaux de téléphone,
  • d’eau et d’électricité de l’accès à la voie publique de la situation du terrain tel que son exposition, la nature du sol, son inclinaison, etc.
  • de la forme du terrain de la présence de servitudes privées du marché immobilier

Pour avoir une évaluation précise et juste de votre terrain, il est préférable de faire appel à des professionnels tels qu’un notaire, des spécialistes fonciers ou autres.

Pour plus d’infos, vous pouvez vous rendre ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.